Pourquoi et comment désencombrer sa salle de bain ?

Je crois que le titre parle de lui-même. La salle de bain est une pièce de la maison où l’on peut vite se voir débordé-e par le nombre de produits achetés et non utilisés. Si comme nous vous cherchez à vous désencombrer et surtout à consommer moins mais mieux continuez votre lecture.

Pourquoi désencombrer ?

Oui, commençons par le début, pourquoi désencombrer sa salle de bain? Bon déjà, avant de parler de perturbateurs endocriniens ou d’écologie et de minimalisme, un problème tout simple qui concerne tout le monde : le manque de place. Oui, je ne vais surprendre personne si je dis que les salles de bain sont souvent petites et que donc fatalement à acheter de tas de produits, on se retrouve avec des étagères débordantes.

Une salle de bain moins encombrée est donc plus claire, plus agréable et surtout bien plus facile à nettoyer. Eh oui, qui n’a jamais connu le problème du bord de lavabo à laver ? Quand il faut tout enlever et tout remettre ensuite ? N’ayons pas peur de le dire, moins c’est mieux, surtout pour faire le ménage.

Ensuite, il est vrai qu’aujourd’hui nous sommes énormément conditionnés par la publicité et le marketing opéré par les marques de cosmétiques en particulier. Tous les mois un nouveau shampoing qui va vraiment coller à votre type de cheveux vient de sortir et tous les mois un nouveau parfum de gel douche fait son apparition, et ici une formule avec de nouveaux ingrédients exotiques ou des actifs naturels vraiment efficace, oh et regardez, nous avons réduit la taille de notre déodorant! Bref, autant d’arguments marketing qui nous poussent à acheter des choses dont nous n’avons pas besoin et qui viennent emplir nos collections de produits et vider nos porte-monnaies.

Sera-t-on plus heureux si l’on achète ce gel douche qui sent la madeleine ? Et notre vie sera-t-elle plus réussie avec ce shampoing à l’huile de camélia ? Vais-je trouver l’amour grâce à ce déodorant à l’hibiscus ? Vous vous en doutez, nous à 2 green to stop, on n’est pas vraiment de cet avis. Au contraire, moins nous avons de produits différents et mieux nous nous sentons.

DSC_0001
Une brosse et un peigne en bois que nous partageons. Exit le plastique!

Enfin, désencombrer sa salle de bain, c’est dire adieu aux perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux quand il y a un effet cocktail. Si ce n’est déjà pas très folichon de se laver les cheveux avec du paraben, si en plus on utilise un gel douche contenant du phenoxyéthanol et que l’on se brosse les dents avec des EDTA, c’est le cocktail gagnant! Pour être fixés sur la composition de vos produits, filez sur le site La Vérité sur les Cosmétiques où vous pourrez cherchez la nocivité (ou non!) des produits présents sur la liste INCI.

Pourquoi se faire du mal avec des produits potentiellement dangereux quand on peut prendre soin de soi avec des produits naturels sans risques ?

Comment se désencombrer et que garder ?

Ça y est, vous êtes peut-être convaincus que garder 4 shampoings entamés n’est pas la meilleure des choses et vous vous demandez peut-être comment vous rattraper.

Comme pour toute entreprise de désencombrement il faut d’abord commencer par tout sortir et faire des tas par types de produits pour faire le point : d’un côté les shampoings, masques, après-shampoing, ici les crèmes hydratantes, par ici les gels douches et savons etc.

Ensuite on fait le tri : on jette ce qui est vide dans un premier temps puis on s’interroge sur ce qu’il reste de façon objective. Tel produit est-il efficace, ne pourrait-il pas être remplacé par un autre et surtout est-il nocif ? Ce qu’on ne garde pas, on peut le donner à des amis ou le distribuer dans sa famille voire même le donner à des associations qui cherchent des produits d’hygiène.

Puis progressivement, on peut transitionner vers l’achat de moins de produits mais plus naturels et efficaces : pensez qu’un seul produit peut avoir plusieurs utilités! L’huile végétale peut servir pour le corps, le visage et comme démaquillant, elle remplace ainsi 3 produits différents.

DSC_0009
Argile blanche et rhassoul : des produits bruts versatiles.

Dans la salle de bain de 2 green to stop.

Cela fait maintenant presque 3 ans que nous avons commencé notre cheminement « écolominimaliste » et il a commencé par la salle de bain. Mais oui! Car c’est l’endroit de la maison où l’on trouve le plus de produits contenant des substances à risques (enfin, nous c’est notre cas). Nous avons commencé par virer tous les produits contenant des parabens et puis, plus nous faisions de recherche, plus nous nous rendions compte qu’enlever les parabens n’était que gratter la surface du problème. Acheter des produits labellisés bio, c’est bien mais au final nous n’étions toujours pas satisfaits des listes de produits à rallonge.

Petit à petit nous nous sommes tournés davantage vers des produits bruts : de l’argile blanche pour faire des masques visage, de l’huile végétale pour remplacer les crèmes hydratantes ou encore des pains de savons de Marseille ou d’Alep pour se laver. Il faut un temps au corps pour s’habituer à ces produits bruts car justement, ils ne cachent par leur jeu! Là où le baume à lèvres industriel hydrate puis dessèche, le baume à lèvre maison hydrate vraiment. Idem pour les crèmes hydratante ou le savon. Le corps a besoin de temps pour reconstruire ses barrières naturelles mises à mal par des tensio-actifs trop agressifs.

DSC_0008
Produits de base : shampoing solide, hydrolat, huile de sésame, déodorant, fil dentaire, baume à lèvre maison et cold cream.

Mais c’est pour le mieux car notre peau et nos cheveux ne se sont jamais aussi bien portés qu’après ce changement d’habitude. Moi (A.) qui pensait que j’avais la peau sèche et sensible, qui avait les jambes en peau de crocodile et qui craignait de mouiller mon visage par peur de tiraillements, je n’ai même plus besoin de crème hydratante pour le corps! Je ne crains plus les tiraillements même si je veille toujours à hydrater mon visage tous les jours. Pour Y. qui avait constamment les lèvres gercées malgré l’achat répété de baumes à lèvres, depuis qu’il utilise notre baume à lèvres maison le problème est réglé.

Au final voici les produits que nous utilisons :

  • Cheveux : Shampoing solide Pachamamaï pour tous les deux, poudre de rhassoul une fois par mois en guise de shampoing-masque, huile de sésame ou coco pour des bains d’huile ou pour les pointes.
  • Corps : savons saponifiés à froid (entre autres de la Savonnerie du Val d’Argent, de Saponaire, et de la Savonnerie de Beaulieu), huile de coco ou de sésame pour hydrater si besoin, déodorant en spray Weleda ou Alverde.
  • Visage : huile de sésame, hydrolat (lavande, calendula ou fleur d’oranger), cold-cream Weleda pour les grands froids, argile blanche ou rhassoul pour des masques et marc de café pour des gommages.
  • Divers : sels d’Epsom, savon de rasage de la Savonnerie du Nouveau Monde, dentifrice en tube Lavera, fil dentaire en soie et cire d’abeille.

Nous partageons tous les produits, c’est plus économique et pourquoi avoir chacun notre savon quand on peut utiliser le même ? Ce n’est pas parce que nous sommes de sexes différents que nos peaux ou cheveux sont différents! Exit donc les gels douches aux senteurs « masculines » ou plus « féminines » et oui aux savons saponifiés à froid dont nous avons tous les deux choisi le parfum et les principes actifs.

DSC_0006
Ceci n’est pas un bon exemple de désencombrement…addiction aux savons saponifiés à froid…

Avec le temps nous avons appris à reconnaître ce dont nous avions besoin et nous nous en contentons. Et puis, c’est très gratifiant de faire fonctionner de petites entreprises respectueuses de l’environnement et de faire notre part pour réduire notre impact 😊

 

Et vous, quand est-ce que vous vous y mettez 🌱 ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s