Nos essentielles huiles essentielles

Parlons un peu de santé et de remèdes naturels.

Comme beaucoup, nous avions l’habitude de prendre un petit cachet dès que quelque chose n’allait pas ou qu’une douleur survenait, sans chercher à savoir d’où venait la douleur en elle-même, ce qui la causait et donc potentiellement comment la faire cesser. Et puis de fil en aiguille, ou plutôt de bouche à oreille, nous avons entendu parler des huiles essentielles et de leurs vertus incroyables. Nous nous sommes retrouvés à feuilleter la Bible des huiles essentielles de Danièle Festy et nous avons essayé certains remèdes rapides comme la menthe poivrée pour la migraine. Cela marchait tellement bien que nous avons étés convaincus par l’efficacité des huiles essentielles et avons nous-même acquis ladite Bible qui est un ouvrage de référence pour débuter : très complet et plein de recommandations globales pour chaque affection.

DSC_0411.JPG

Au delà des huiles, nous avons progressivement appris à reconnaître où nous avions mal (estomac ou intestin ??) et donc ce qui pouvait causer la douleur. Car pour bien se soigner avec les huiles essentielles il faut pratiquer l’auto-médication, c’est à dire être capable de reconnaître le mal dont on souffre. Il faut donc apprendre à écouter son corps. Cela ne s’invente pas et il est très important lorsqu’on a un doute de se tourner vers un spécialiste de la médecine. Avec le temps, on se rend compte que les mêmes maladies ou désagréments apparaissent et on sait donc comment les soigner dès le début des symptômes.

Une fois que l’on est capable de dire si on mal au ventre parce qu’on a du mal à digérer ou parce qu’on va avoir ses règles, les huiles essentielles s’avèrent alors de précieuses alliées. Voici celles qui se trouvent dans notre « aromathèque » avec pour chacune les situations pour lesquelles nous les utilisons. N’oubliez pas que nous ne sommes pas médecins et que les lignes qui suivent s’appliquent à nos propres expériences et se basent sur la lecture d’un ouvrage spécialisé.

Les indispensables (celles que l’on emporte en voyage systématiquement).

Menthe poivrée : pour les migraines directement sur les tempes, à sentir en cas de nausées, à appliquer en cas de choc pour atténuer la douleur, une goutte dans une infusion pour la digestion.

Estragon : une goutte sur l’estomac en cas de douleur, une goutte sur le bas ventre pour atténuer les douleurs de règles.

Lavande : à appliquer sur la peau en cas de lésion (brûlure, coupure…) ou de muscle contracté.

Arbre à thé : une goutte sur un bouton ou sur une plaie pour désinfecter, une goutte sur la brosse à dent de temps en temps pour nettoyer la bouche, les dents et la langue.

Camomille romaine : une goutte sur le plexus solaire et sur les poignets en cas de stress, une goutte sur l’oreiller pour mieux s’endormir.

DSC_0415.JPG
Nos indispensables qui rentrent presque dans une seule boîte!

Pour l’hiver :

Niaouli : à avaler pour traiter les angines, en massage sur les sinus en cas de nez bouché/qui coule et sinusite.

Cyprès : dans une infusion pour traiter une toux sèche ou un mal de gorge.

Eucalyptus radié : en diffusion en cas de diverses infections hivernales (mal de gorge, nez bouché…), à avaler en cas de toux sèche.

Arbre à thé : en massage sur la gorge en cas d’angine, à avaler en cas de toux sèche ou de mal de gorge.

Ravintsara : à respirer en cas de nez bouché.

Marjolaine à coquille : en complément en cas d’angine bien installée.

DSC_0417
Diffuseur Nature et Découvertes.

Pour la peau :

Bois de hô : une goutte à mélanger avec de l’huile végétale pour hydrater la peau, dans un masque pour le visage.

Lavande aspic : une goutte sur une piqure d’insecte ou sur une brûlure.

Cyprès : en massage, quelques gouttes dans de l’huile végétale  pour favoriser la circulation des jambes.

Divers :

Petitgrain bigaradier : à sentir en cas de stress.

Lentisque pistachier : avec parcimonie une goutte en massage sur le bas ventre en cas de règles douloureuses et en massage sur les jambes lourdes.

 

Vous remarquerez que nos instructions sont relativement vagues car le but n’est pas de vous livrer des traitements mais de vous montrer comment les huiles essentielles peuvent facilement être utilisées pour les petites infections et désagréments du quotidien. Pour notre part comme nous avons à disposition la Bible des huiles essentielles qui nous permet d’avoir des traitements complets utilisant plusieurs huiles, nous soignons très bien nos maux hivernaux avec cette méthode (mal de gorge, toux sèche, angine, nez bouché et sinusite) et n’avons pas besoin d’aller chez le médecin.

En complément, dès les premiers froids et les premières sensations de picotement dans la gorge ou de nez qui coule, nous buvons des litres d’infusion de thym et quelques fois de bons vieux grogs et bien souvent cela suffit à faire passer les symptômes. Quand les choses démarrent plus sérieusement, nous traitons très vite et c’est ce qui fait le succès de la méthode des huiles essentielles car bien sûr ça agit plus lentement, mais ça agit 😊

Utilisez-vous déjà des huiles essentielles ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s