Se raser avec un rasoir de sûreté (par Yuzu)

Yuzu est passé il y a quelques temps au rasoir de sûreté, n’en pouvant plus des rasoirs jetables qui trainaient dans la salle de bain et ne faisaient qu’à moitié leur travail. Bien que représentant un petit investissement à l’achat, le rasoir de sûreté que nous avons choisi (et oui, nous le partageons !) s’est révélé beaucoup plus économique que l’achat répété de rasoirs/recharges jetables. Moins de plastiques, moins de déchets, et franchement quel style !

Il existe différentes sortes de rasoir de sûreté : papillon, 3 pièces, manche long ou court, corne ou métal etc. J’utilise un rasoir de sûreté en acier qui se démonte en trois parties : le manche et la tête, qui se séparent en deux parties pour accueillir la lame. Attention à ne manipuler les lames que par leur petit côté (largeur), les deux côtés les plus longs sont tranchants (et oui, sinon ça ne rase pas !)

DSC_0452

Voici comment je me rase avec un rasoir de sûreté, sachant qu’il s’agit du modus operandi qui me correspond personnellement.

Le matériel utilisé pour obtenir des joues douces et dépourvues de pilosité est le suivant :

  • un rasoir de sûreté (à partir de 25 euros sur l’internet, si si je vous jure !)
  • des lames (Merkur, 10 euros les 10, on n’a toujours pas fini le premier paquet acheté il y a plus d’un an)
  • un blaireau (8 euros en Biocoop)
  • un savon à barbe (par La savonnerie du nouveau monde, saponifié à froid et avec des huiles essentielles pour favoriser notamment la cicatrisation. J’utilisais auparavant un savon de rasage au lait d’ânesse mais l’odeur était trop forte)
  • un bol (ou une bolinette) pour faire mousser le savon
  • une huile à appliquer comme après-rasage

En option : crème ou huile de prérasage, pierre d’alun pour refermer les pores après le rasage (et sentir la brûlure vive aux endroits où l’on s’est légèrement coupé)

La préparation du rasage :

J’essaye de me réserver un créneau d’au moins 30 min pour pouvoir me raser sans pression et éviter au maximum les coupures dues à la précipitation. Une fois habitué, le délai est nettement inférieur 😉

La première image d’un rasage « à l’ancienne » que j’ai est celle du capitaine crochet qui se fait raser dans le dessin animé Peter Pan. Il se fait enrouler une serviette chaude et humide autour du visage et se détend un bon coup. Cette technique permet d’assouplir la barbe et d’ouvrir les pores, tout en se détendant (la serviette chaude est d’une efficacité diabolique sur ce point).

A défaut de serviette, un gant de toilette mouillé à l’eau chaude fait également le travail, tout comme une bonne douche !

Une fois détendu et le poil brillant et souple, il s’agit de faire mousser le savon de rasage. Pour ma part, je mouille mon blaireau avant l’étape de la serviette chaude et le laisse tranquillement faire sa vie. Un peu d’eau (à doser à l’œil, sachant que plus il y a d’eau, moins la mousse sera solide) et c’est parti pour la soirée mousse improvisée.

collage rasage

Une fois la mousse ayant atteint la consistance souhaitée, je l’étale en faisant des mouvements circulaires avec le blaireau, ce qui permet de masser la peau et de redresser les poils.

DSC_0439

Le rasage :

J’effectue deux ou trois passages au total.

Une fois le visage plein de mousse, je commence par un passage dans le sens du poil (pour moi du haut vers le bas). J’effectue des petits mouvements (pas comme dans la pub ou le mec se rase complètement sans lever le rasoir, on n’est pas dupe !) en essayant de ne PAS APPUYER SUR LE RASOIR. Je l’ai mis en majuscule, gras et souligné parce que j’ai mis un certain temps à comprendre que la lame était suffisamment affutée et le rasoir suffisamment lourd pour qu’il fasse son travail sans qu’on ait à le presser contre la joue. Depuis, plus de coupures ! Il ne s’agit pas d’essayer d’enlever à tout prix tous les poils au premier passage, no stress !

DSC_0443

J’utilise les deux côtés de la lame en veillant à rincer le rasoir régulièrement, afin d’évacuer les résidus de mousse et de poils.

!! Attention à n’utiliser la lame du rasoir qu’horizontalement par rapport au sens du rasage, si la lame est à l’horizontale on rase de haut en bas. Pour raser de droite à gauche, la lame doit être à la verticale, sans quoi le tranchant ne vous le pardonnera pas.

Le premier passage ne permet pas d’aboutir à un rasage parfait, c’est pour ça qu’il y en a au moins deux ! Ce n’est donc pas dramatique s’il reste des poils à certains endroits (l’angle que fait la mâchoire en rejoignant le cou typiquement).

Après le premier passage, je me rince le visage pour y voir plus clair et enlever les poils déjà rasés.

J’applique la mousse rapidement, sans masser véritablement la peau. Le deuxième passage s’effectue à contresens du poil, pour moi du bas vers le haut.

Si la peau n’est pas trop martyrisée à ce stade et qu’il reste quelques zones qui ne sont pas rasées à la hauteur de vos espérances, un troisième passage pourra être effectué de la périphérie vers le centre du visage (pour les premières fois deux passages ont suffit pour moi, le troisième s’avérant plus proche de l’épluchage que du rasage).

Après avoir vérifié que je n’ai pas oublié une touffe de poil (c’est l’expérience qui parle), je me rince abondamment le visage et j’applique une huile (de sésame à défaut d’autre chose) pour hydrater la peau.

Après le rasage :

Pour pouvoir les réutiliser pendant longtemps, il faudra bien nettoyer le blaireau et le rasoir à l’eau claire et les sécher/laisser sécher tranquillement pour enlever tous les résidus de savon. Personnellement, je préfère retirer la lame du rasoir entre deux rasages pour mieux la sécher et je la garde à part pour éviter qu’elle ne rouille !

Il est vrai que ce rituel est un peu plus long que le rasage classique avec des rasoirs à plusieurs lames, mais le résultat est bien plus satisfaisant avec un rasoir de sûreté. En plus d’être un bel objet, il est facilement transportable puisque les lames sont amovibles et qu’elles sont vendues dans un étui. Satisfaction totale et achat rentabilisé, 2greentostop valide des deux pouces !

DSC_0447

Et vous, qu’utilisez-vous pour vous raser ? 🙂

Publicités

Un commentaire sur « Se raser avec un rasoir de sûreté (par Yuzu) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s